100 embryons détruits pour 1 ”bébé médicament”

Publié le 21 Nov, 2007

Au cours du 6ème Congrès espagnol de bioéthique qui se tenait la semaine dernière à Valence, Justo Aznar, directeur de l’Institut des Sciences de la vie de l’université Saint Vincent, a rappelé que pour avoir un “bébé-médicament”, plusieurs tentatives étaient inévitables.

Le taux de succès d’obtention d’un “bébé médicament” se situe entre 1 et 3%, ce qui signifie que pour obtenir un, deux ou trois “bébés médicaments”, il faut détruire 100 embryons humains.

Pour lui, ce sont des chiffres que les parents doivent connaître avant d’entamer un tel processus.

Zenit 20/11/07

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres