Zika : Une femme accouche en Espagne d’un bébé atteint de microcéphalie

Publié le 25 Juil, 2016

Lundi, pour la première fois en Europe, une femme a donné naissance, à l’hôpital de Barcelone, à un bébé atteint de microcéphalie. La mère du bébé « a contracté le virus Zika lors d’un voyage dans un pays d’Amérique latine ». Elle fait partie des 13 femmes enceintes recensées atteintes du virus par le ministère espagnol de la santé qui sont originaires ou qui ont séjournées dans « des pays touchés ».

 

Une étude publiée la semaine dernière dans la revue Nature Microbiology[1], estime que « ‘des dizaines de milliers’ de bébés pourraient naître avec des pathologies du type microcéphalie, en Amérique latine et aux Caraïbes ».

 

Pour autant, « l’un des paramètres essentiels est le taux d’embryofoetopathies cérébrales observées chez les enfants nés de mères infectées durant leur grossesse », précise Jean-Yves Nau. « Embryofoetopathies clairement identifiables où lésions plus fines et séquelles moins visibles. Or rien, ici, n’est clair. Une recherche récente suggère que jusqu’à 29 % des bébés de mères infectées développent des problèmes, relève ainsi le Dr Derek Gatherer, (Université de Lancaster). ‘Si cela se confirme, plus d’un demi-million d’enfants en Amérique latine pourraient finalement être touchés’ » a-t-il ajouté.

 

Un autre cas avait été détecté en Slovénie, mais les parents ont fait le choix d’avorter.

AFP (25/07/2016) – Blog Jean-Yves Nau (25/07/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres