Vers un congé d’accompagnement à la fin de vie ?

Publié le 2 Oct, 2007

Le Comité national de suivi du développement des soins palliatifs et de l’accompagnement vient de remettre son rapport annuel à la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot.

Ce rapport propose notamment de rémunérer le congé pris par des proches d’une personne en fin de vie, à l’instar des congés maternité et paternité. Pour le docteur Régis Aubry, responsable de l’unité de soin palliatif du CHU de Besançon (Doubs) et président du Comité du suivi du développement des soins palliatifs, cette mesure manifesterait que "la société reconnaît à cette part de la vie une signification importante". Elle devrait être approuvée par le gouvernement.

Le Comité propose aussi une augmentation d’un tiers des crédits accordés au développement des soins palliatifs et insiste sur la nécessité de bien organiser les soins palliatifs et de former les personnes qui les dispensent. Il souhaite par ailleurs que les sciences humaines et sociales, les questions d’éthique des relations humaines figurent désormais au programme des études de médecine. Il propose enfin la mise en place d’un "programme d’éducation familiale et scolaire" pour nourrir la réflexion sur la maladie, la fin de vie… et pallier le "degré certain de déni de la mort" ambiant.

La Croix (Bernard Gorce) 02/10/07 – La Vie (Jean-Pierre Denis) 04/10/07 – RTL 03/10/07 – Le Quotidien du Médecin (Stéphanie Hasendahl) 05/10/07

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...
Epigénétique : une nouvelle cause potentielle de l’infertilité masculine
/ PMA-GPA

Epigénétique : une nouvelle cause potentielle de l’infertilité masculine

Selon une étude, une régulation défectueuse du génome lors de la spermatogénèse pourrait être une cause potentielle d’infertilité masculine ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres