Uruguay : le Sénat vote le « droit de recevoir des soins palliatifs »

4 Sep, 2023

Le 1er août 2023, le Sénat uruguayen a adopté un texte qui « vise à garantir le droit de recevoir des soins palliatifs ». Ce droit concerne des personnes souffrant de maladies « graves, évolutives et avancées, répondant peu ou pas aux traitements spécifiques », mais aussi les « parents d’enfants en phase prénatale, lorsqu’ils souffrent de maladies intra-utérines ». Outre la dimension physique, il inclut les aspects psychologiques et sociaux, réaffirmant le « principe de non-abandon ». Le texte avait été approuvé par la Chambre des représentants le 14 décembre 2021.

Au premier rang des missions de la loi : « garantir la continuité des soins » et « réduire la souffrance des personnes par un contrôle adéquat de la douleur et des autres symptômes ». Mais l’article 3 qui les recense identifie aussi le fait de « promouvoir le bien-être des membres de la famille et des soignants, y compris l’accompagnement du deuil » et « les soins des membres des équipes impliquées, afin de parvenir à de meilleurs soins ».

« Mourir dans la dignité » : ni euthanasie ni acharnement thérapeutique

Les principes régissant les « soins de fin de vie » sont recensés à l’article 5. Parmi eux figurent « l’accès universel à des soins palliatifs complets », « le droit d’être traité conformément à la dignité inhérente à toute personne », « le droit de ne pas subir d’actes médicaux contraires à son intégrité physique ou mentale », ou encore « le devoir de l’équipe médicale d’éviter l’acharnement thérapeutique » et « le droit de recevoir des soins complets et l’accès à la sédation palliative ».

L’article 5 réaffirme par ailleurs « le droit de mourir dans la dignité, comprenant dans ce concept le droit de mourir naturellement et en paix, sans douleur, et dans le plein respect de tous les autres droits liés à la dignité de la personne établis dans le chapitre IV de la loi n° 18.335 du 15 août 2008 ». Et « l’expression “mourir naturellement” doit être comprise comme excluant l’euthanasie ».

 

Source : Centro de bioética, Jorge Nicolás Lafferriere (14/08/2023) – Photo : iStock

DERNIERES ACTUALITES
Constellation – L’Homme étoilé

Constellation – L’Homme étoilé

L’Homme étoilé récidive avec un nouvel ouvrage (cf. A la vie ! ; Je serai là !). Fidèle à ses douces tonalités bleues et à ses traits sans fioritures, Xavier, alias l’Homme étoilé, raconte ses rencontres avec des patients aux portes de la mort. En effet, l’Homme...

Partager cet article
[supsystic-social-sharing id='1']

Toute l’actualité bioéthique
chez vous, gratuitement

Cochez vos choix :

En validant ce formulaire, j’accepte de recevoir les informations du site Gènéthique par email et accepte la politique de confidentialité