Une proposition de loi sur la famille exclut la PMA, l’accès aux origines et la GPA

Publié le : 4 avril 2014

 Une proposition de loi sur la famille, rédigée par les députés Marie-Anne Chapdelaine et Erwann Binet, a été déposée à l’Assemblée nationale par le groupe socialiste. Elle a été rendue public ce jeudi 3 avril. 

Relative à l’autorité parentale et à l’intérêt de l’enfant, les thèmes les plus controversés comme la procréation médicalement assistée (PMA), la question du droit d’accès aux origines pour les enfants nés sous X ou par PMA ou encore la gestation pour autrui (GPA), ont été écartés. Un groupe de travail, présidé par Irène Théry, travaille actuellement sur ces thèmes. Ses conclusions devraient être rendues public mercredi prochain. 

Puisque la question de la PMA divise la majorité et que le Comité consultatif national d’éthique n’a toujours pas rendu son avis du fait de son travail sur la fin de vie, une proposition de loi sur la PMA ne serait donc pas encore à l’ordre du jour. 

<p> Le Monde (Gaëlle Dupont) 04/004/2014 - La Croix (Flore Thomasset) 04/04/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres