Une pétition pour soutenir le référendum

Publié le 13 Juin, 2005

Philippe Busquin, ancien commissaire à la recherche a accordé une interview au Monde. Il explique les raisons pour lesquelles il a signé la pétition de soutien aux chercheurs italiens lancée par un groupe international de biologistes qui souhaitent la remise en cause de la loi de bioéthique.

Il estime que ces chercheurs sont "victimes d’une pression obscurantisme qui nuit à l’équilibre de la science européenne". Il estime que l’on peut être à la fois catholique et mener des recherches condamnés par l’Église. Il cite, pour illustrer, l’exemple de l’Université catholique de Louvain. Il rappelle qu’il a signé cette pétition de la même manière que lorsqu’il était commissaire à la recherche et qu’il avait publiquement soutenu le mouvement de révolte des chercheurs français contre la loi de bioéthique.

Il estime que les couples italiens stériles sont victimes d’une injustice sociale, qui "n’est pas sans rappeler cette autre injustice conséquence des législations différentes sur la dépénalisation de l’interruption volontaire de grossesse".

Interrogé sur la relation entre la libéralisation des pratiques d’assistance médicale à la procréation et ses préoccupations de chercheur, il confirme que "cette libéralisation permet de fournir aux chercheurs les outils biologiques indispensables à leurs travaux".

Il compare les législations d’autres pays de l’Union européenne dans ce domaine et notamment l’Allemagne. Il rappelle que dans ce pays, "le poids du passé nazi a conduit à inscrire dans la Constitution l’impossibilité de faire de l’expérimentation à partir de l’humain".

Le Monde (Jean-Yves Nau) 13/06/05

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne
/ IVG-IMG

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne

Dans une décision du 15 mai, la Cour suprême indienne a rejeté la demande d’avortement d’une femme de 20 ans ...
Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe
/ Transhumanisme

Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe

A l’aide d’un dispositif de stimulation non invasive de la moelle épinière des personnes paralysées ont retrouvé l’usage de leurs ...
neurons-582050_640

Des organoïdes de cerveau plus réalistes

Des chercheurs ont fabriqué des organoïdes composés de quatre types différents de cellules cérébrales quand d'autres sont parvenus à reproduire ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres