Une fille à tout prix

Publié le : 1 juillet 2003

Nicola Chenery, mère britannique de 4 garçons, désirant une fille est allée à Valence (Espagne) pour faire une fécondation in vitro suivie d’une sélection des embryons féminins. Elle est aujourd’hui enceinte de jumelles.

 

Interdite en Grande Bretagne, la sélection des embryons selon le sexe est autorisée en Espagne pour des raisons médicales ou pour assurer l’équilibre familial fille-garçon.

 

Joséphine Quintavalle, de l’association Comment on Reproductive Ethics (CORE) déplore cette situation car « la fécondation in vitro est faite pour aider les couples infertiles et non pour choisir l’enfant que l’on veut« . Un porte-parole de la Human Fertilization and Embryology Authority (HFEA) a annoncé que le comité de surveillance devrait mettre en place, à l’automne, de nouvelles recommandations au gouvernement au sujet de la sélection d’embryons par le sexe.

<p>BBC news 27/06/03 - The Guardian (Sarah Boseley) 28/06/03 - The Daily Telegraph 28/06/03</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres