Une fille à tout prix

Publié le 1 Juil, 2003

Nicola Chenery, mère britannique de 4 garçons, désirant une fille est allée à Valence (Espagne) pour faire une fécondation in vitro suivie d’une sélection des embryons féminins. Elle est aujourd’hui enceinte de jumelles.

 

Interdite en Grande Bretagne, la sélection des embryons selon le sexe est autorisée en Espagne pour des raisons médicales ou pour assurer l’équilibre familial fille-garçon.

 

Joséphine Quintavalle, de l’association Comment on Reproductive Ethics (CORE) déplore cette situation car “la fécondation in vitro est faite pour aider les couples infertiles et non pour choisir l’enfant que l’on veut“. Un porte-parole de la Human Fertilization and Embryology Authority (HFEA) a annoncé que le comité de surveillance devrait mettre en place, à l’automne, de nouvelles recommandations au gouvernement au sujet de la sélection d’embryons par le sexe.

BBC news 27/06/03 – The Guardian (Sarah Boseley) 28/06/03 – The Daily Telegraph 28/06/03

Partager cet article

Synthèses de presse

pixabay_-pregnant-1245703_640
/ Tous les autres thèmes

Rupture prématurée du sac amniotique : des réparations spontanées grâce au fœtus

Des scientifiques japonais de l'université de Kyoto se sont penchés sur des cas où le sac endommagé « se répare de ...
L’impact de la grossesse sur le cerveau du père
/ Tous les autres thèmes

L’impact de la grossesse sur le cerveau du père

"L’expérience des soins apportés à un nourrisson peut laisser une trace dans le cerveau des nouveaux parents" ...
Inde : Quatre femmes décèdent dans un "camp de stérilisation"
/ IVG-IMG

Inde : Quatre femmes décèdent dans un “camp de stérilisation”

Fin août, quatre Indiennes sont décédées dans un "camp de stérilisation" à la périphérie de la capitale de l’Etat de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres