Sherifa Luna : l’avortement détruit l’enfant et la mère…

Publié le : 27 mai 2009

Sherifa Luna, chanteuse très populaire auprès de la jeunesse et mère d’un petit garçon, est revenue, lors de l’émission de Jean-Marc Morandini, sur l’époque de sa grossesse.

Après six mois de déni de grossesse, la jeune femme, alors âgée de 20 ans, avait préféré mettre en péril sa carrière – malgré la pression de son manager – plutôt que d’avorter. Elle livre aujourd’hui les raisons de son choix : "à six mois, c’est pas un avortement, c’est un meurtre".

Par ailleurs, elle a laissé entendre aux caméras de Direct 8 qu’une telle démarche l’aurait elle-même détruite : "psychologiquement, il faut supporter ce genre de démarche…".

Novopress.info 22/05/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres