Sherifa Luna : l’avortement détruit l’enfant et la mère…

Publié le 27 Mai, 2009

Sherifa Luna, chanteuse très populaire auprès de la jeunesse et mère d’un petit garçon, est revenue, lors de l’émission de Jean-Marc Morandini, sur l’époque de sa grossesse.

Après six mois de déni de grossesse, la jeune femme, alors âgée de 20 ans, avait préféré mettre en péril sa carrière – malgré la pression de son manager – plutôt que d’avorter. Elle livre aujourd’hui les raisons de son choix : "à six mois, c’est pas un avortement, c’est un meurtre".

Par ailleurs, elle a laissé entendre aux caméras de Direct 8 qu’une telle démarche l’aurait elle-même détruite : "psychologiquement, il faut supporter ce genre de démarche…".

Novopress.info 22/05/09

Partager cet article

Synthèses de presse

17_trisomie21
/ Diagnostic Prénatal

DPN : Un médecin accusé de “négligence” est acquitté

La mère a déclaré que s’ils avaient su que leur fille, née en 2011, était trisomique, elle aurait décidé d’avorter ...
Le Laos autorise la GPA et l’avortement
/ IVG-IMG, PMA-GPA

Le Laos autorise la GPA et l’avortement

Une nouvelle loi autorise la maternité de substitution et l’avortement, au Laos. Selon le ministère de la Santé, le nouveau ...
Carte d’identité en Argentine : H, F ou "X"
/ Genre

Carte d’identité en Argentine : H, F ou “X”

Il existe désormais 3 catégories possibles pour identifier le sexe du détenteur de documents d’identité : "masculin", "féminin", ou "X" ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres