Schizophrénie in-utero

Publié le 5 Fév, 2008

Des chercheurs britanniques, Ali S. Khashan et coll., ont constaté, à partir des registres danois des naissances, un lien "très net" entre un deuil vécu au cours des trois premiers mois de la grossesse et un risque de schizophrénie chez l’enfant.

Le risque de schizophrénie et de troubles associés est 67% plus élevé chez les enfants des femmes ayant perdu un proche pendant le 1er trimestre de la grossesse.

Le Quotidien du Médecin (Dr Guy Benzandon) 05/02/08

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres