Quel statut pour l’enfant à naître ?

Publié le 3 Nov, 2005

Libération revient sur le livre de Claude Sureau : "Son nom est personne. Avant de naître, l’enfant est-il une chose, un amas de cellules, ou un patient ?*

Dans son ouvrage, Claude Sureau ancien président de l’Académie de médecine et membre du Comité national d’éthique plaide pour un statut de l’enfant à naître. Il dénonce l’absence d’une reconnaissance a minima des foetus humains vivants ou morts in utero avant la naissance.

A la lecture de cet ouvrage, la journaliste se demande "quelles pesanteurs juridiques (ou idéologiques ?) font qu’on en est encore là….". Pour l’auteur, c’est la loi qu’il faudrait modifier. Aujourd’hui, rapporte Libération, cette loi statue que l’être non né est un rien, un res nullus, s’il meurt avant la naissance.

Le professeur Sureau plaide pour la création juridique d’un "être prénatal", ni personne ni chose, mais enfant potentiel.

*"Son nom est personne. Avant de naître, l’enfant est-il une chose, un amas de cellules, ou un patient ?* Edi. Albin Michel, "Banc Public"

Libération (Genevieve Delaisi de Parseval) 03/11/05

Partager cet article

Synthèses de presse

Drépanocytose : vers un essai clinique utilisant CRISPR en France  ?
/ Génome

Drépanocytose : vers un essai clinique utilisant CRISPR en France ?

Une évaluation vient d'être lancée dans le cadre d'une projet de recherche européen, impliquant l'institut français Imagine ...
Allemagne : Vers l’« autodétermination » de genre ?
/ Genre

Allemagne : Vers l’« autodétermination » de genre ?

Un projet de loi devrait être adopté par le gouvernement « avant la fin de l'année », et ensuite soumis au ...
Allemagne : débat sur le suicide assisté au Bundestag
/ Fin de vie

Allemagne : débat sur le suicide assisté au Bundestag

Le 24 juin, les députés ont examiné en première lecture trois propositions de loi visant à légaliser le suicide assisté ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres