« Poudre de suicide » : procès aux Pays-Bas

4 Juil, 2023

Le procès d’un homme de 30 ans originaire d’Eindhoven, accusé d’avoir « aidé des personnes à mettre fin à leurs jours » en vendant en ligne une poudre mortelle, a commencé. Il est également accusé d’infraction à la loi sur les médicaments et de blanchiment d’argent.

Alex S aurait vendu la « poudre de suicide » à des dizaines de clients. Au moins six personnes seraient décédées après avoir pris cette poudre. Le jeune homme est membre de Coöperatie Laatste Wil (CLW), une organisation qui milite pour le « droit de mourir » en contournant les règles néerlandaises. Neuf autres membres de l’organisation seront également poursuivis, a déclaré le ministère public.

La mort provoquée par cette poudre, appelée « substance X », qui prive les cellules d’oxygène, « peut être douloureuse » et prendre « jusqu’à 40 heures ». Un homme souffrant de troubles mentaux, s’est ainsi retrouvé en soins intensifs après avoir l’avoir ingérée et changé d’avis, indique le ministère public. Il accuse Alex S de vendre la poudre à « des personnes vulnérables qui n’ont pas réfléchi à leur désir de mourir », « sans poser de questions ».

Alex S pourrait avoir eu « des centaines de clients ». Le ministère public l’accuse également d’avoir gagné 50 000 euros en vendant la substance, ce qu’il nie.

Complément du 18/07/2023 : Le 18 juillet, Alex S a été condamné à 3 ans et demi de prison, dont un an et demi avec sursis. « L’accusé a traité la vie des autres avec beaucoup de légèreté et a porté atteinte à la vie humaine » ont déclaré les juges. Le nombre de décès pourrait « potentiellement être multiplié par 160 » ont précisé les magistrats qui sont inquiets du nombre de « kits » fournis : 1 600 selon l’enquête policière. « C’est la première fois qu’aux Pays-Bas quelqu’un est poursuivi pour avoir fourni des médicaments d’assistance au suicide à grande échelle » ont-ils indiqué.

Complément du 19/04/2024 : Suite à une enquête, l’organisation de prévention du suicide Stichting 113 et le conseil de santé d’Amsterdam ont indiqué qu’au moins 172 personnes ont mis fin à leurs jours en utilisant la poudre de suicide « substance X » depuis 2015. L’âge moyen des personnes ayant obtenu la poudre était de 59 ans même si 38% d’entre elles avaient plus de 70 ans.

 

Sources : Dutch news (03/07/2023) ; AFP (18/07/2023) ; Dutch news (18/04/2024)

DERNIERES ACTUALITES
Constellation – L’Homme étoilé

Constellation – L’Homme étoilé

L’Homme étoilé récidive avec un nouvel ouvrage (cf. A la vie ! ; Je serai là !). Fidèle à ses douces tonalités bleues et à ses traits sans fioritures, Xavier, alias l’Homme étoilé, raconte ses rencontres avec des patients aux portes de la mort. En effet, l’Homme...

Partager cet article
[supsystic-social-sharing id='1']

Toute l’actualité bioéthique
chez vous, gratuitement

Cochez vos choix :

En validant ce formulaire, j’accepte de recevoir les informations du site Gènéthique par email et accepte la politique de confidentialité