« PMA pour toutes », les professionnels de santé se prononcent majoritairement contre

Publié le 21 Mar, 2018

La question de la « PMA pour toutes » continue à être source de tensions au sein du gouvernement « où des voix dissidentes se font entendre », et de discussions dans la société civile (cf. Etats généraux de la bioéthique : à mi-parcours, la participation est notoire). L’avis du CCNE, dont la sortie a été repoussée à de nombreuses reprises, a mentionné, lors de sa publication en juin dernier, les avis discordants d’un certain nombre d’experts (cf. Le CCNE ouvre la voie vers la “PMA pour toutes”, décryptage d’un avis controversé).

 

Du côté des médecins, un sondage réalisé par le Journal International de Médecine du 23 janvier au 10 février, montre que 61% des lecteurs (sur 717 votants) sont hostiles « à l’accès des couples de femmes et des femmes célibataires à la PMA ». Et ce, indépendamment de la question de la prise en charge par la collectivité de cette pratique : « Seuls 16 % des professionnels de santé ont indiqué être favorables à la PMA pour toutes mais sans remboursement. L’adhésion sans restriction à une telle mesure ne concerne que 20 % des praticiens ayant répondu ». Le maintien du rejet reste majoritaire.

 

« Reste à savoir dans quelle mesure cette position des professionnels pourrait avoir un impact sur les résultats du débat à venir. » 

Jim, Aurélie Haroche (20/03/2018)

Photo : Pixabay/DR

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres