Pays-Bas : premier coup d’arrêt à l’euthanasie

Publié le : 7 décembre 2001

Depuis 1997, l’euthanasie est tolérée aux Pays-Bas sous certaines conditions. En 1997, un ancien sénateur néerlandais qui ne souffrait d’aucune maladie médicalement diagnostiqué s’était plaint auprès du Docteur Philip Sutorius « d’être fatigué de vivre ». Le médecin qui avait pris soin d’en consulter une commission régionale d’habilitation et d’en aviser un confrère avait alors préparé un cocktail létal à son patient. Le médecin avait estimé que ce cas rentrait dans le cadre de « souffrances insupportables » ( cf. revue de presse du 09.05.2001 ).
Hier, la cour d’appel d’Amsterdam a reconnu coupable ce médecin d’avoir enfreint les limites légales de l’euthanasie. Elle a estimé qu’il s’agissait d’un suicide assisté, mais n’a condamné le médecin à aucune peine estimant que ce dernier avait fait preuve de « compassion ».
De cette réponse devait dépendre ou non l’élargissement des critères de la loi sur l’euthanasie qui doit entrer en vigueur l’année prochaine. Par ailleurs, plusieurs médecins néerlandais s’étaient demandés si l’on n’était pas allé trop loin en matière d’euthanasie sans prendre suffisamment en compte les soins palliatifs aux Pays –Bas.

<p>Le Figaro 06/12/2001 – La Croix 06/12/01</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres