Origine inconnue, la quête d’identité

Publié le 30 Nov, 2005

Véronique Margron, doyen de la faculté de théologie de l’Université catholique de l’ouest à Angers, s’interroge dans le quotidien La Croix sur la quête d’identité des enfants nés sous X.

Ces enfants adoptés n’ont pas de repères d’identité : "depuis 40 ans je ne sais qui je suis", se plaint une femme, enfant né sous X, "qui me le dira ?"

Véronique Margron ne remet pas en cause l’éducation apportée par le couple adoptant, aussi attentionnée soit-elle. Mais quelque soit celle-ci, il reste qu’ "il y a une voix, l’inconscient peut-être, qui laisse entendre qu’il est indispensable d’être précédé pour exister à son tour". Elle affirme que "nous sommes dans le mensonge, mais aussi dans l’illusion, quand nous prétendons pouvoir nous faire tout seul". "Dans un temps où l’autonomie est reine, on omet de dire que pour se construire elle demande une sûreté des liens d’histoire."

Elle rappelle que la paternité est dans les gênes, mais aussi "reconnaissance d’un désir" et réponse à un engagement du parent vis-à-vis de son enfant. Elle passe par la parole du père, de la mère, à l’enfant : "l’origine ne peut s’ordonner, elle demande à être racontée" rappelle-t-elle, "l’origine a pour vraie preuve une parole adressée et non la science", quoi qu’en disent les tests génétiques.

La Croix (Véronique Margron) 30/11/05

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...
Epigénétique : une nouvelle cause potentielle de l’infertilité masculine
/ PMA-GPA

Epigénétique : une nouvelle cause potentielle de l’infertilité masculine

Selon une étude, une régulation défectueuse du génome lors de la spermatogénèse pourrait être une cause potentielle d’infertilité masculine ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres