Le Sénat suisse adopte la recherche sur les cellules souches embryonnaires

Publié le : 13 mars 2003

En Suisse, le Conseil des Etats (sénat) a adopté mercredi la loi relative à la recherche sur les cellules souches embryonnaires. Le texte a été adopté par 22 voix, sans opposition et avec quelques abstentions.

La recherche sur les cellules souches embryonnaires est autorisée. Leur usage à des fins commerciales est proscrit. La production de cellules souches à partir d’embryon surnuméraire âgé de plus de 7 jours est interdite tout comme le brevetage de cellules souches d’embryons non modifiés et de lignées de cellules souches.
Le Conseil a refusé par 22 voix contre 12 la conservation d’environ 1 000 embryons surnuméraires datant d’avant 2001 et qui seront détruits d’ici la fin de l’année. 

Les sénateurs ont accepté une motion qui demande au Conseil fédéral de préparer une base constitutionnelle et une loi portant plus généralement sur la recherche appliquée à l’être humain.

Pour plus d’informations, consulter le dossier "Recherche sur les embryons" du Parlement Suisse
Edicom 13/03/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres