Salvador : l’Assemblée rejette la dépénalisation de l’avortement

Publié le 21 Oct, 2021

Ce mercredi 20 octobre, l’Assemblée législative du Salvador a rejeté à une large majorité la dépénalisation de l’avortement. La demande avait été présentée par des organisations militantes. Le but était de modifier l’article 133 du code pénal, afin d’exempter de responsabilité pénale les personnes ayant consenti ou pratiqué un avortement. Elles s’exposent aujourd’hui à une peine allant de 2 à 8 ans de prison.

Les députés se sont fondés sur un arrêt de la chambre constitutionnelle de la Cour suprême, datant de 2013. Il confirmait « la protection constitutionnelle qui est accordée à la personne humaine dès le moment de la conception ». L’avortement est criminalisé au Salvador, depuis la réforme du code pénal, en 1998.

 

Sources : AP (20/10/2021) ; RT (20/12/2021) ; France 24 (21/10/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres