Le Costa Rica enjoint de rétablir la fécondation in vitro

Publié le : 21 décembre 2012

La Cour Interaméricaine des Droits de l’Homme (CIDH) « vient de condamner l’Etat du Costa Rica pour avoir interdit la fécondation in vitro et exige que les organismes du pays facilitent de nouveau le recours à cette méthode« , précise un avocat des plaignants. Enfin, « les plaignants doivent […] recevoir des réparations matérielles et immatérielle, dont le montant n’a pas encore été précisé« . 
Cette condamnation intervient alors que la Chambre des représentants du Costa Rica avait rejeté en 2011 le projet de loi autorisant la pratique de la fécondation in vitro (FIV) (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 01/07/11) et que « le tribunal constitutionnel du pays avait déclaré la fécondation in vitro inconstitutionnelle en 2000« . 
Selon un autre avocat de plaignants, cette condamnation « signifie que la fécondation in vitro devra être rétablie et soutenue par l’ Etat« . Suite à cette décision, un communiqué du ministre de la communication précise que « le gouvernement a reconnu implicitement la condamnation en déclarant qu’il respecterait le jugement de la Cour et qu’il prendrait les mesures nécessaires pour le mettre en oeuvre« . 

<p> AFP 21/12/12 - Romandie.com 21/12/12 - </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres