L’Académie de Médecine le réaffirme : « Hommes et femmes sont différents » !

Publié le 23 Juin, 2016

L’Académie de médecine a publié jeudi une déclaration dans laquelle elle rappelle que les « les hommes et les femmes sont biologiquement différents et ne sont pas égaux devant la maladie ». Cette déclaration est « destinée à sensibiliser le grand public et les médecins », car l’Académie de médecine souhaite une « meilleure prise en compte des différences entre les sexes au niveau médical ».

 

Il est « indispensable de rattraper plus de dix ans de retard par rapport à nos voisins européens », dans l’intérêt de la santé des femmes et des hommes. Le monde médical français a pris ce retard « au nom de l’égalité entre les sexes ». Claudine Junien, généticienne et membre de l’Académie de médecine souligne que l’« on veut gommer les différences pour parvenir à l’égalité, alors qu’il faudrait en tenir compte dans la pratique médicale mais aussi en matière de prévention ». Il est donc grand temps « de passer à une médecine sexuée, tenant compte des spécificités des uns et des autres ».

 

Les différences génétiques entre hommes et femmes « interviennent très précocement au cours du développement » : dès la conception, les embryons ne se comportent pas de la même façon, et « 30% des gènes ne s’expriment pas de la même manière chez les hommes et les femmes ». Ces différences déterminent « la fréquence, l’âge d’apparition, la sévérité et l’évolution de nombreuses maladies, ainsi que la réponse aux médicaments ou aux régimes, et les comportements ».

 

L’Académie recommande donc de « réviser les principes établis de la recherche fondamentale et clinique jusqu’à la pratique médicale, en tenant compte des ‘différences biologiques liées au sexe’ et des ‘contraintes liées au genre’ ».

AFP (23/06/2016); Le Point, Anne Jeanblanc (23/06/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres