L’Académie de Médecine le réaffirme : « Hommes et femmes sont différents » !

Publié le : 24 juin 2016

L’Académie de médecine a publié jeudi une déclaration dans laquelle elle rappelle que les « les hommes et les femmes sont biologiquement différents et ne sont pas égaux devant la maladie ». Cette déclaration est « destinée à sensibiliser le grand public et les médecins », car l’Académie de médecine souhaite une « meilleure prise en compte des différences entre les sexes au niveau médical ».

 

Il est « indispensable de rattraper plus de dix ans de retard par rapport à nos voisins européens », dans l’intérêt de la santé des femmes et des hommes. Le monde médical français a pris ce retard « au nom de l’égalité entre les sexes ». Claudine Junien, généticienne et membre de l’Académie de médecine souligne que l’« on veut gommer les différences pour parvenir à l’égalité, alors qu’il faudrait en tenir compte dans la pratique médicale mais aussi en matière de prévention ». Il est donc grand temps « de passer à une médecine sexuée, tenant compte des spécificités des uns et des autres ».

 

Les différences génétiques entre hommes et femmes « interviennent très précocement au cours du développement » : dès la conception, les embryons ne se comportent pas de la même façon, et « 30% des gènes ne s’expriment pas de la même manière chez les hommes et les femmes ». Ces différences déterminent « la fréquence, l’âge d’apparition, la sévérité et l’évolution de nombreuses maladies, ainsi que la réponse aux médicaments ou aux régimes, et les comportements ».

 

L’Académie recommande donc de « réviser les principes établis de la recherche fondamentale et clinique jusqu’à la pratique médicale, en tenant compte des ‘différences biologiques liées au sexe’ et des ‘contraintes liées au genre’ ».

<p>AFP (23/06/2016); Le Point, Anne Jeanblanc (23/06/2016)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres