La théorie du gender : une application “glaçante”

Publié le 31 Mai, 2011

A Toronto, un couple a décidé de garder secret le sexe de son troisième enfant après la naissance de ce dernier. Ils ont annoncé que celui-ci, dénommé "Storm" ("tempête"), devait être libre de choisir son genre. Le couple prétend ainsi préserver sa liberté.

Le couple en question avait déjà deux garçons qu’il élève indépendamment de leur identité sexuelle.

Les parents, face aux interrogations de leurs proches, répondent par la question suivante: "Quand vivrons-nous dans un monde où les personnes pourront choisir qui elles ont envie d’être ?"

La décision du couple a soulevé une vague de contestation. Bonnie Rochman, reporter spécialisé sur les questions de santé au Time magazine décrit cette application du gender comme "donnant la chair de poule".

Bioedge (Mickael Cook) 28/05/2011

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres