Italie : une campagne pour augmenter la fécondité passe mal

Publié le : 5 septembre 2016

Le ministère de la santé italien a lancé une campagne destinée à augmenter le taux de fécondité, dans le cadre du plan national pour la fertilité adopté le 28 juillet dernier. Avec un taux de fécondité de 1,37 enfants par femme, l’Italie se classe 208ème sur 224 pays. Mais les slogans de la campagne – « la beauté n’a pas d’âge, la fertilité si », « la fertilité est un bien commun », « jeunes parents, voici le meilleur moyen d’être créatif », « la constitution protège la procréation consciente et responsable » – sont mal passés. Jugée « sexiste et condescendante » par les féministes, la campagne a provoqué une tempête sur les réseaux sociaux. Elle a toutefois reçu le soutien d’un collectif d’associations de défense pour la famille. Au vu des critiques, la ministre de la Santé, Beatrice Lorenzin, a annoncé vendredi que la campagne allait être revue : « Nous ne voulions offenser ou provoquer personne », a-t-elle déclaré.

<p>Le Point, Louis Chauneau (2/09/2016); Libération (2/09/2016)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres