‘Il existe en France un eugénisme de masse…

Publié le : 28 mai 2009

Professeur de gériatrie et de génétique médicale, rapporteur des lois de bioéthique en 1994, ministre de la Santé lors du vote de la loi de bioéthique de 2004 et actuel président de la Croix Rouge, Jean François Mattéi a accordé une interview au magazine Famille Chrétienne sur les Etats généraux de la bioéthique.

Celui-ci explique que l’évolution de la science appelle à une éducation des consciences car si la science autrefois allait à un rythme qui permettait de l’assimiler, cela n’est plus le cas aujourd’hui. "La recherche va plus vite que la pensée, si bien que le monde devient impensable…"

Jean-François Mattéi dénonce en France une dérive eugénique : "la France est aujourd’hui une société eugénique qui refuse le handicap et préfère l’élimination de l’enfant handicapé". Sur cent couples concernés par la grossesse d’un enfant handicapé, 99% font le "choix" d’une interruption de grossesse. Aussi, appelle-t-il les politiques à prendre conscience de cette réalité.

Il rappelle que l’utilisation du mot "eugénisme" est politiquement incorrect. Pourtant, s’il évoque la Shoah, étymologiquement il signifie "procréation normale". "Ce qui s’est produit pendant la Seconde Guerre mondiale est absolument monstrueux, mais ne doit pas nous empêcher de voir qu’il existe bel et bien en France un eugénisme de masse".

Famille Chrétienne (Emmanuel Pellat et Samuel Pruvot) 30/05/09 - La Croix 03/06/09 - Valeurs Actuelles 04/06/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres