Grande-Bretagne : les conséquences des traitements contre la stérilité

Publié le 9 Avr, 2008

D’après une étude anglaise réalisée par la European Society for Human Reproduction and Embryology (ESHRE), la Grande-Bretagne est le pays d’Europe où les "traitements" contre la stérilité sont les plus dangereux. Les chances de développer des complications sérieuses à la suite de ces "traitements" sont 4 fois plus importantes en Grande-Bretagne que dans les autres pays européens.

Selon le rapport, la Grande-Bretagne a le taux de syndrome d’hyper-stimulation le plus important. Rappelons que ce syndrome est le plus grave des effets secondaires des fécondations in vitro (FIV)qui peut, dans des cas extrêmes, conduire à la mort.

BioNews (MacKenna Roberts) 07/04/08

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres