Genre à l’école : la circulaire du Ministère prend le parti de l’« autodétermination »

Publié le 4 Oct, 2021

Jeudi 30 septembre, le ministère de l’Education nationale a publié une circulaire « pour une meilleure prise en compte des questions relatives à l’identité de genre en milieu scolaire ». « L’École, en tant que service public fondé sur les principes de neutralité et d’égalité, se doit d’accueillir tous les élèves dans leur diversité et de veiller à l’intégration de chacun d’eux », peut-on lire dans le préambule.

Le texte affirme que « la transidentité est un fait qui concerne l’institution scolaire » et « parfois dès l’école primaire ». Et alors que « les experts alertaient sur l’immaturité psychique de ces êtres en construction » (cf. Changement de sexe chez les enfants : « un des plus grands scandales sanitaire et éthique »), la circulaire estime que « le seul indicateur fiable de l’identité de genre d’une personne, quel que soit son âge, est son autodétermination ».

L’élève pourra choisir un nouveau prénom

Ainsi, le texte recommande que le « prénom d’usage » « soit utilisé par l’ensemble des membres de la communauté éducative ». Un prénom choisi par l’élève qui devra figurer « dans tous les documents qui relèvent de l’organisation interne (listes d’appel, carte de cantine, carte de bibliothèque », etc. Si l’élève est mineur, les « deux parents » devront toutefois donner leur accord. Et seul le prénom inscrit à l’état civil sera valide « pour les épreuves de certains diplômes nationaux ».

Tolérance quant aux vêtements, aménagement des espaces

« Le respect des choix liés à l’habillement et à l’apparence est également un aspect important de la reconnaissance de l’identité de genre de ces jeunes », soutient la circulaire. Les vêtements autorisés le seront « pour tous les élèves sans distinction ».

La circulaire recommande également d’adapter « l’usage des espaces d’intimité (toilettes, vestiaires, dortoirs) », « à la demande des intéressés et selon la disponibilité des lieux ». Ainsi, un établissement pourra « autoriser l’élève à utiliser les toilettes et vestiaires conformes à son identité de genre » ou encore, pour les internats, « autoriser l’élève à occuper une chambre dans une partie de l’internat conforme à son identité ». Des dispositions à appliquer également, « dans la mesure du possible », « lors des déplacements, sorties et voyages scolaires ».

 

Sources : AFP (01/10/2021) ; Bd Voltaire, Iris Bridier (01/10/2021) – Photo :  Free-Photos de Pixabay

Partager cet article

Synthèses de presse

Oklahoma : le Parlement adopte une nouvelle loi interdisant l’avortement
/ IVG-IMG

Oklahoma : le Parlement adopte une nouvelle loi interdisant l’avortement

Troisième texte adopté par cet état sur le sujet en quelques semaines, il interdit l’avortement « dès la fécondation » sur le ...
Mexique : l’Etat de Guerrero dépénalise l’avortement
/ IVG-IMG

Mexique : l’Etat de Guerrero dépénalise l’avortement

Il devient le huitième Etat du Mexique à légiférer en la matière. Et est le premier à supprimer complètement la ...
Madagascar : la proposition de loi sur l’avortement retirée
/ IVG-IMG

Madagascar : la proposition de loi sur l’avortement retirée

Un texte dépénalisant l'avortement déposé en octobre 2021 devait être examiné cette semaine. Il a été retiré par l'exécutif ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres