Genre à l’école : la circulaire du Ministère prend le parti de l’« autodétermination »

Publié le 4 Oct, 2021

Jeudi 30 septembre, le ministère de l’Education nationale a publié une circulaire « pour une meilleure prise en compte des questions relatives à l’identité de genre en milieu scolaire ». « L’École, en tant que service public fondé sur les principes de neutralité et d’égalité, se doit d’accueillir tous les élèves dans leur diversité et de veiller à l’intégration de chacun d’eux », peut-on lire dans le préambule.

Le texte affirme que « la transidentité est un fait qui concerne l’institution scolaire » et « parfois dès l’école primaire ». Et alors que « les experts alertaient sur l’immaturité psychique de ces êtres en construction » (cf. Changement de sexe chez les enfants : « un des plus grands scandales sanitaire et éthique »), la circulaire estime que « le seul indicateur fiable de l’identité de genre d’une personne, quel que soit son âge, est son autodétermination ».

L’élève pourra choisir un nouveau prénom

Ainsi, le texte recommande que le « prénom d’usage » « soit utilisé par l’ensemble des membres de la communauté éducative ». Un prénom choisi par l’élève qui devra figurer « dans tous les documents qui relèvent de l’organisation interne (listes d’appel, carte de cantine, carte de bibliothèque », etc. Si l’élève est mineur, les « deux parents » devront toutefois donner leur accord. Et seul le prénom inscrit à l’état civil sera valide « pour les épreuves de certains diplômes nationaux ».

Tolérance quant aux vêtements, aménagement des espaces

« Le respect des choix liés à l’habillement et à l’apparence est également un aspect important de la reconnaissance de l’identité de genre de ces jeunes », soutient la circulaire. Les vêtements autorisés le seront « pour tous les élèves sans distinction ».

La circulaire recommande également d’adapter « l’usage des espaces d’intimité (toilettes, vestiaires, dortoirs) », « à la demande des intéressés et selon la disponibilité des lieux ». Ainsi, un établissement pourra « autoriser l’élève à utiliser les toilettes et vestiaires conformes à son identité de genre » ou encore, pour les internats, « autoriser l’élève à occuper une chambre dans une partie de l’internat conforme à son identité ». Des dispositions à appliquer également, « dans la mesure du possible », « lors des déplacements, sorties et voyages scolaires ».

 

Sources : AFP (01/10/2021) ; Bd Voltaire, Iris Bridier (01/10/2021) – Photo :  Free-Photos de Pixabay

Partager cet article

Synthèses de presse

istock_75796805_xxlarge
/ Fin de vie

Soutien des mutuelles à l’euthanasie : « ces organismes ne font même plus semblant »

Jeudi, la MGEN a envoyé un courrier aux députés dans lequel elle indique promouvoir l'euthanasie. La présidente de la SFAP ...
Un tiers des hommes transgenres continuent à ovuler malgré la testostérone
/ Genre

Un tiers des hommes transgenres continuent à ovuler malgré la testostérone

Deux chercheurs ont analysé le tissu ovarien de personnes transgenres ayant subi une ablation des ovaires après un traitement hormonal ...
Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin
/ Genre

Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin

L'algorithme peut reconnaître, dans plus de 90% des cas, si les IRM sont celles d'un « biologiquement masculin ou féminin ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres