France : feu vert pour l’importation de cellules souches embryonnaires

Publié le 6 Mai, 2002

Le ministre de la Recherche, Roger Gérard Schwartzenberg vient  de donner son accord à l’importation de deux lignées de cellules souches issues d’embryons humains.

 

Elles seront cédées gratuitement par le Monasch Institute (Australie) à la suite de la demande du docteur Jacques Hatzfeldt, directeur du laboratoire de biologie des cellules souches humaines du CNRS. Cette décision intervient alors que le projet de loi relatif à la bioéthique, qui autorise les recherches sur les cellules souches d’embryons surnuméraires est en suspens.

 

Pour prendre une telle décision, le ministre s’est basé sur un article de la loi du 1er juillet 1998 relative au renforcement de la veille et du contrôle sanitaire de produits destinés à l’homme. Il estime que cette décision permettra aux chercheurs français d’éviter de prendre du retard en attendant l’adoption de la loi. « Il appartiendra à mon successeur de confirmer ou de retirer cette autorisation » a-t-il conclu.

On ne peut que s’étonner de cette précipitation du ministre à la veille de quitter le gouvernement. Le projet de loi relatif à la bioéthique, discuté à l’Assemblée en janvier, n’a pas encore été adopté par le Sénat. Cette décision hâtive ne rentre donc pas dans un cadre législatif. Le débat n’est pas clos en France (ndlr).

 

Lire en ligne le communiqué du ministre de la recherche

Le Monde (Jean-Yves Nau) 06/05/02 – Le Figaro 06/05/02 – La Croix 06/05/02 – Libération 06/05/02 – Le Quotidien du Médecin (Stéphanie Hasendahl)13/05/02

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne
/ IVG-IMG

Avortement : le fœtus a « un droit fondamental à la vie » selon la Cour suprême indienne

Dans une décision du 15 mai, la Cour suprême indienne a rejeté la demande d’avortement d’une femme de 20 ans ...
Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe
/ Transhumanisme

Des paralytiques retrouvent l’usage de leurs mains grâce à un dispositif de stimulation externe

A l’aide d’un dispositif de stimulation non invasive de la moelle épinière des personnes paralysées ont retrouvé l’usage de leurs ...
neurons-582050_640

Des organoïdes de cerveau plus réalistes

Des chercheurs ont fabriqué des organoïdes composés de quatre types différents de cellules cérébrales quand d'autres sont parvenus à reproduire ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres