France : Condamnée après avoir essayé de tuer son « fœtus »

Publié le 6 Fév, 2017

Une jeune femme de 27 ans a été condamnée hier par le tribunal de Lorient à deux années de prison ferme (quatre années, dont la moitié avec sursis). En novembre 2015, enceinte de sept mois de son quatrième enfant, elle s’était donné trois coups de couteau dans le ventre suite à une dispute avec le père de l’ « enfant ». L’ « enfant »  a pu être sauvé suite à une césarienne en urgence. Il conserve une cicatrice au visage. Le tribunal a également prononcé le retrait de l’autorité parentale de la mère que le parquet avait requis. La jeune femme devra verser 5 000€ de réparation au Conseil départemental du Morbihan.

 

Note Gènéthique :

  • Les articles de presse relatifs à cette condamnation utilisent alternativement les termes d’ « enfant » et de « fœtus ».
  • En France les Interruptions Médicales de Grossesse sont pratiquées jusqu’au terme de la grossesse.

Ouest France, Yvan Duvivier (6/02/2017)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

istock-513987873
/ Fin de vie

Trisomie 21 et Covid : six fois plus de probabilité de ne pas être réanimé

Une étude indique qu’une personne porteuse de trisomie 21 et atteinte de Covid lors de l’épidémie avait six fois plus ...
Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres