FIV : le coût des grossesses multiples

Publié le 24 Juin, 2005

Deux études présentées lors de la 21e conférence de la Société européenne pour la reproduction humaine et l’embryologie, mettent l’accent sur le coût des naissances multiples, dues pour 30% aux fécondations in vitro (FIV).

En France, le docteur Jacques de Mouzon (Hôpital du Kremlin Bicêtre), estime que le coût d’une naissance de triplés est de 39 320 euros, soit 8,5 fois plus que pour un seul bébé. En effet, l’hospitalisation pour les grossesses multiples et les soins consécutifs à la naissance, sont plus longs et plus coûteux, que pour un bébé unique. Le docteur de Mouzon préconise donc de réduire le nombre d’embryons lors du transfert de la FIVETE(…)

Un médecin anglais estime, lui, que la naissance de triplés dans son pays a un coût 10 fois supérieur à une naissance unique, et trois fois plus pour des jumeaux. En Grande-Bretagne, depuis mai 2004, il est devenu interdit d’implanter plus de 2 embryons pour une femme de moins de 40 ans et 3 embryons au delà.

En Belgique, on n’implante plus qu’un seul embryon par cycle. Un médecin d’Anvers explique que les enfants issus d’un seul embryon par transfert étant en meilleure santé que les autres. L’argument n’est donc pas seulement économique.

Toutefois, le docteur de Mouzon souligne qu’"il est important de tenir compte de ce paramètre du coût en décidant des méthodes de procréation assistée, car l’argent n’est pas illimité chez les pouvoirs publics et dans les poches des citoyens".

Le Figaro (Martine Perez) 24/06/05

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres