Espagne : une personne âgée contrainte à la vaccination par un juge

Publié le : 14 janvier 2021

En Espagne, malgré l’opposition de sa fille, un juge a ordonné la vaccination contre le Covid-19 d’une « pensionnaire d’un centre gériatrique » à la « capacité de décision très limitée ». La décision du tribunal de Saint-Jacques de Compostelle a été rendue publique le 13 janvier.

En raison du « refus catégorique » de la fille de la résidente, la maison de retraite s’était tournée vers la justice samedi 9 janvier. Pour le juge, « la pensionnaire “manque des facultés précises pour donner son consentement à un acte médical” ». Et « la vacciner constitue “un risque moindre” que ne rien faire », estime-t-il. Concevant toutefois « les réserves de sa fille face aux possibles effets secondaires du vaccin », il juge que sa position « va à l’encontre des intérêts de la résidente concernant le maintien de son état de santé et l’évitement des risques vitaux ». Une décision qui « obéit uniquement aux intérêts de la résidente et non à l’ensemble des pensionnaires », affirme le juge. En Espagne, la vaccination est mise en œuvre sur la base du volontariat (cf. Covid-19 : Des fichiers de vaccination déployés en Europe). « On ne peut forcer personne à recevoir l’injection au motif que cela bénéficierait à la communauté. »

Source : Huffington Post, AFP (13/01/2021) – Photo : Pixabay

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres