Espagne : des régions entrent en résistance contre la loi sur l’IVG

Publié le : 7 juillet 2010

Plusieurs régions espagnoles ont dit leur refus d’appliquer la nouvelle loi sur l’avortement entrée en vigueur le 5 juillet 2010 (Cf. Synthèse de presse du 6/07/10).  Il s’agit de Madrid, la Murcie, la Galice et la Navarre, régions dirigées par le Parti Populaire (PP) qui a déposé un recours contre la loi qu’il juge non constitutionnelle car contraire au droit à la vie inscrit dans la constitution espagnole.  Bien qu’elles soient légalement tenues d’appliquer les politiques votées par le Parlement national, rien, en pratique, n’empêche les régions d’entrer en résistance. Le gouvernement espagnol qualifie d’ "irresponsables" ces régions rebelles et compte les "sanctionner".

Le 3 juillet 2010, des centaines de manifestants et de nombreuses associations s’étaient réunies à Madrid pour protester contre l’entrée en vigueur de la loi, affirmant que "chacun a le droit de vivre".

Le journal El Pais estime que le Tribunal constitutionnel ne donnera pas suite au recours déposé par le PP et qu’il approuvera cette réforme de la loi sur l’avortement.

Le Figaro (Mathieu de Taillac) 07/07/10 - L'Express.fr (Marie Simon) 06/07/10

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres