Encadrer les tests de paternité

Publié le 12 Mai, 2009

Face à la multiplication des tests de paternité, via Internet notamment, la secrétaire d’Etat à la famille, Nadine Morano, a déclaré qu’elle souhaitait conserver une ”législation très stricte” dans le domaine. Elle estime en effet que ”si tous les pères commencent à se poser la question de savoir s’ils sont bien les pères de leurs enfants, on entre dans une société de doute qui met vraiment en péril la famille”. Rappelons qu’en France leur utilisation est réservée aux procédures judiciaires.

La Croix 12/05/09

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres