Encadrer les tests de paternité

Publié le 12 Mai, 2009

Face à la multiplication des tests de paternité, via Internet notamment, la secrétaire d’Etat à la famille, Nadine Morano, a déclaré qu’elle souhaitait conserver une ”législation très stricte” dans le domaine. Elle estime en effet que ”si tous les pères commencent à se poser la question de savoir s’ils sont bien les pères de leurs enfants, on entre dans une société de doute qui met vraiment en péril la famille”. Rappelons qu’en France leur utilisation est réservée aux procédures judiciaires.

La Croix 12/05/09

Partager cet article

Synthèses de presse

17_trisomie21
/ Diagnostic Prénatal

DPN : Un médecin accusé de “négligence” est acquitté

La mère a déclaré que s’ils avaient su que leur fille, née en 2011, était trisomique, elle aurait décidé d’avorter ...
Le Laos autorise la GPA et l’avortement
/ IVG-IMG, PMA-GPA

Le Laos autorise la GPA et l’avortement

Une nouvelle loi autorise la maternité de substitution et l’avortement, au Laos. Selon le ministère de la Santé, le nouveau ...
Carte d’identité en Argentine : H, F ou "X"
/ Genre

Carte d’identité en Argentine : H, F ou “X”

Il existe désormais 3 catégories possibles pour identifier le sexe du détenteur de documents d’identité : "masculin", "féminin", ou "X" ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres