Encadrer les tests de paternité

Publié le 12 Mai, 2009

Face à la multiplication des tests de paternité, via Internet notamment, la secrétaire d’Etat à la famille, Nadine Morano, a déclaré qu’elle souhaitait conserver une ”législation très stricte” dans le domaine. Elle estime en effet que ”si tous les pères commencent à se poser la question de savoir s’ils sont bien les pères de leurs enfants, on entre dans une société de doute qui met vraiment en péril la famille”. Rappelons qu’en France leur utilisation est réservée aux procédures judiciaires.

La Croix 12/05/09

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

istock-513987873
/ Fin de vie

Trisomie 21 et Covid : six fois plus de probabilité de ne pas être réanimé

Une étude indique qu’une personne porteuse de trisomie 21 et atteinte de Covid lors de l’épidémie avait six fois plus ...
Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres