Vers l’élargissement de « l’aide médicale à mourir » au Québec ?

Publié le 17 Fév, 2023

Jeudi, un projet de loi a été déposé par Sonia Bélanger, ministre déléguée à la Santé et aux Aînés, afin d’élargir l’accès à « l’aide à mourir » au Québec. Ce projet de loi est le premier déposé par la ministre.

Le gouvernement réintroduit les articles visant à autoriser « l’aide médicale à mourir » aux personnes atteintes d’un « handicap neuromoteur grave et incurable », comme la maladie d’Alzheimer. Aucune liste des troubles ou de maladies qui pourraient être admissibles n’a toutefois été établie. Au printemps dernier, ces articles avaient été retirés d’un précédent projet de loi du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé.

Le nouveau projet de loi prévoit par ailleurs qu’ « une maison de soins palliatifs ne peut exclure l’aide médicale à mourir des soins qu’elle offre ». Le précédent texte prévoyait des exceptions qui ont été supprimées.

L’abandon du critère de fin de vie

Le texte abandonne en outre le critère de « fin de vie imminente » parmi les conditions qu’une personne doit satisfaire pour avoir accès à « l’aide médicale à mourir ».

Il permet aussi aux infirmières praticiennes spécialisées exerçant en établissement public d’administrer le produit létal. Elles pourraient aussi être autorisées à constater un décès, comme cela avait été exceptionnellement permis pendant la pandémie.

En revanche, le projet de loi rejette tout élargissement de « l’aide médicale à mourir » aux personnes souffrant de troubles mentaux. « On a clairement ressenti que le trouble mental et l’aide médicale à mourir ne font pas consensus » a indiqué Mme Bélanger. Elle précise toutefois : « Ça nous semblait précipité de faire ça aujourd’hui ».

 

Source : La Presse, Fanny Lévesque (16/02/2023)

Partager cet article

Synthèses de presse

23_pilule_abortive
/ IVG-IMG

Pologne : le Parlement adopte une loi libéralisant l’accès à la « pilule du lendemain »

La chambre basse du Parlement polonais a adopté une loi autorisant l’accès à la « pilule du lendemain » dès ...
Canada : des soins palliatifs pédiatriques à améliorer au lieu de proposer l’« aide médicale à mourir »
/ Fin de vie

Canada : des soins palliatifs pédiatriques à améliorer au lieu de proposer l’« aide médicale à mourir »

« Trop d'enfants canadiens qui ont besoin de soins palliatifs n'en bénéficient pas, ou n'en bénéficient que dans les dernières semaines ...
Fausse-couche : l’Angleterre instaure des certificats de « perte de bébé »
/ PMA-GPA, Tous les autres thèmes

Fausse-couche : l’Angleterre instaure des certificats de « perte de bébé »

En Angleterre, les parents qui ont perdu un bébé avant 24 semaines de grossesse peuvent demander un certificat « de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres