Dr Jeanblanc : Vincent Lambert n’a plus sa place au CHU de Reims

Publié le 25 Juin, 2015

Le Pr Xavier Ducroq et le Dr Bernard Jeanblanc ont expliqué hier devant la presse « leur désaccord profond avec certaines réactions suscitées par la diffusion de la vidéo du 10 juin dernier » (cf. Gènéthique du 10 juin).

 

Ils dénoncent une prise en charge « lacunaire » de Vincent Lambert au CHU de Reims, qui « n’est pas respectueuse ». Une nouvelle vidéo diffusée montre Vincent Lambert « en capacité de prendre en petite quantité des aliments qui peuvent être des ‘aliments plaisir’ ». Les deux médecins s’étonnent « qu’en l’absence de trouble de la déglutition, une rééducation n’ait pas été instaurée dans le service où il se trouve ».

 

Pour le Dr Jeanblanc : « Le CHU de Reims ne respecte en aucun cas plusieurs points de la circulaire de mai 2002 qui définit avec grande précision la prise en charge de ces patients dans cette situation. L’absence de mise en fauteuil, l’absence de rééducation de la déglutition font effectivement penser qu’il est mal pris en charge ». Il constate que « dans la mesure où il est dans une situation d’attente d’une limitation de traitement, il est clair que Vincent n’a plus sa place dans cette institution, d’autant que son état de santé lui permettrait de retourner dans un domicile quelconque ».

 

Le quotidien du médecin (25/06/2015)

Partager cet article

Synthèses de presse

Vers un plan décennal pour les soins palliatifs ?
/ Fin de vie

Vers un plan décennal pour les soins palliatifs ?

Mardi, Agnès Firmin Le Bodo a lancé un « atelier culture palliative » pour repenser la stratégie en matière de ...
ia_-_istock-636754212
/ Génome

Une IA pour accélérer le développement de thérapies géniques

Des chercheurs ont conçu un programme d'intelligence artificielle afin de produire des « protéines personnalisables » appelées doigts de zinc ...
Minnesota : l’avortement sans limite entre en vigueur
/ IVG-IMG

Minnesota : l’avortement sans limite entre en vigueur

L’avortement est désormais possible « pour n'importe quelle raison pendant les 9 mois de la grossesse », indique la sénatrice Julia Coleman ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres