Dolly est morte

Publié le 17 Jan, 2003

La brebis Dolly, premier mammifère cloné en 1996 a été « euthanasiée » le 14 février dernier au Roslin Institute d’Edimbourg (Ecosse). Obtenue après plusieurs centaines de tentatives de clonage, elle était le produit du clonage d’une brebis âgée de 6 ans.

Depuis 1 an, Ian Wilmut « père scientifique de Dolly » s’inquiétait de son état de santé. Elle souffrait  notamment d’arthrose de la hanche et du genou et présentait des signes de vieillissement prématuré. Elle était atteinte depuis quelques mois d’une maladie pulmonaire évolutive qui a conduit le Roslin Institute à mettre fin à ses souffrances. Faut-il en conclure que Dolly avait vraiment 12 ans, son âge plus celui de sa mère nucléaire ? On imagine ce que cela impliquerait pour des clones humains.

Rappelons que la plupart des animaux clonés souffrent généralement de multiples pathologies, malformations et défauts génétiques. Ian Wilmut lui même a appelé les scientifiques à la plus grande prudence estimant que « le clonage est une loterie » se demandant même si « les clones entièrement normaux peuvent exister ».

Le Figaro (Cyrille Louis) 15/02/03 – Libération  (Denis Delbecq) 15/02/03 – Le Monde (Jean-Yves Nau) 17/02/03 – Le Quotidien du Médecin 17/02/03 – Radio-Canada 14/02/03 – FuraSciences (Dr Olivier Namy) 15/02/03 – The Observer (Robin McKie)16/02/03 – The Guardian (James Meek) 15/02/03 – BBC News 14/02/03

Partager cet article

Synthèses de presse

24_recherche

Un « modèle complet » du développement du cerveau embryonnaire et de la moelle épinière

Contrairement aux organoïdes précédents, ce « modèle » récapitule le développement du cerveau embryonnaire et de la moelle épinière « ...
Euthanasie : un médecin renvoyé aux assises
/ Fin de vie

Euthanasie : un médecin renvoyé aux assises

Soupçonné d’avoir euthanasié un patient octogénaire, un médecin généraliste tourangeau est renvoyé aux assises par le parquet de Tours ...
Ontario : la moitié des personnes ayant des soins à domicile décèdent sans soins palliatifs
/ Fin de vie

Ontario : la moitié des personnes ayant des soins à domicile décèdent sans soins palliatifs

Une étude a montré qu'en Ontario, la moitié des personnes nécessitant des soins palliatifs n’en ont pas bénéficié avant leur décès ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres