Des chiffres sur l’avortement dans le monde

Publié le 15 Oct, 2007

Selon une étude parue dans la revue médicale The Lancet, 20% des grossesses dans le monde se termineraient par un avortement spontané ou provoqué. Le taux d’avortement a diminué de 17% entre 1995 et 2003, passant de 46 millions à 42 millions. En Europe de l’Est, près de la moitié des grossesses se finissent par un avortement.

 Gilda Sedgh et Iqbal Shas, auteurs de l’étude, expliquent que les avortements pratiqués par des personnes qui n’ont pas la compétence nécessaire et/ou  dans des conditions sanitaires insuffisantes sont "une cause majeure" de la mortalité maternelle. Ils ont lieu, pour 97% d’entre eux, dans des pays en voie de développement.

La diminution du taux d’avortements a été plus importante dans les pays développés que dans les pays en voie de développement. Les auteurs de l’étude estiment que "la réduction du taux d’avortement coïncide avec une augmentation importante de l’utilisation de la contraception".*

Enfin, des avortement non médicalisés sont encore pratiqués dans des pays où l’avortement est légal, en raison, expliquent les auteurs de l’étude, d’un manque d’information ou d’un accès limité aux services médicaux.

* NDLR : Une étude publiée le 5 juin dernier par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) révélait que malgré un taux d’utilisation des contraceptifs les plus élevés d’Europe, la France affichait un taux annuel très élevé de 200 000 avortements provoqués. La moitié des femmes qui avaient avorté utilisaient un contraceptif efficace. (cf synthèse de presse du 06/06/07). L’étude parlait du "paradoxe contraceptif français".

Cyberpresse.ca 12/10/07 –

Partager cet article

Synthèses de presse

Effet Werther : « En légalisant le suicide assisté et l’euthanasie, on banalise le suicide »
/ Fin de vie

Effet Werther : « En légalisant le suicide assisté et l’euthanasie, on banalise le suicide »

« Il est tout à fait contradictoire d’organiser des campagnes de prévention du suicide et, en parallèle, de promouvoir une ...
Genre : les bloqueurs de puberté provoquent des problèmes de fertilité « irréversibles »
/ Genre

Genre : les bloqueurs de puberté provoquent des problèmes de fertilité « irréversibles »

Selon une étude de la Mayo Clinic dévoilée fin mars, les bloqueurs de puberté peuvent provoquer des problèmes de fertilité ...
Un « embryon de synthèse » fabrique sa membrane basale

Un « embryon de synthèse » fabrique sa membrane basale

Une équipe de la Medical University of Vienna a mis en œuvre des « embryons de synthèse » pour caractériser ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres