De la « politique de précaution » …

Publié le 16 Mar, 2001

Dans le cadre d’un colloque franco britannique sur l’ESB ou maladie de « la vache folle », Lionel Jospin a développé sa conception d’une « politique de précaution ».

 

« La responsabilité appelle, en matière de santé publique, la mise en œuvre du principe de précaution » a déclaré le premier ministre dénonçant les « atteintes irrémédiables au patrimoine naturel et au droit des générations futures d’une part, la disparition de vies humaines d’une autre ».

 

Par ailleurs, Lionel Jospin souligne qu’ « appliquer le principe de précaution nécessite de se fonder sur une évaluation scientifique du risque » et que « seuls ceux qui sont responsables devant le peuple sont en situation de faire les choix dont dépend la sécurité sanitaire des citoyens… ».

 

Est ce que le concept de « politique de précaution »  du premier ministre s’étend aussi aux révisions des lois de bioéthique ?

Sources : Le Monde 16/03/01 Le Figaro 16/03/01

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?
/ Fin de vie

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

L'organisation The Last Resort a indiqué que la « capsule » de suicide assisté Sarco pourrait être utilisée « très bientôt » pour la ...
Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »
/ Transhumanisme

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »

Rafael Yuste, neurobiologiste, professeur à Columbia et cofondateur de la NeuroRights Foundation, appelle à instaurer des « neurodroits » au ...
Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer
/ Génome

Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer

Des chercheurs ont découvert une « nouvelle manière de traiter la dystrophie musculaire de Duchenne » qui pourrait s'appliquer à d'autres pathologies ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres