COVID-19 : des chercheurs russes créent des souris « humanisées »

Publié le : 5 mai 2020

Dans le contexte de la recherche d’un vaccin et d’un traitement contre le COVID-19, des chercheurs russes de l’Institut de biologie génétique de l’Académie des sciences de Russie, du Centre de recherche d’État en virologie et biotechnologie « Vecteur » et de l’Université de Belgorod, ont fabriqué des souris transgéniques « humanisées », « afin d’être utilisées comme modèle murin pour les tests de vaccins et de médicaments ».

 

La création de ces souris procède en deux étapes. « Tout d’abord, les souris doivent être rendues biologiquement sûres pour les pratiques habituelles de laboratoire. » Ensuite, elles doivent présenter « des symptômes et une pathogenèse aussi proches que possible de ceux des êtres humains ». A cette fin, les scientifiques introduisent « les gènes humains ACE2 et TMPRSS2 dans le génome murin sous le promoteur Tmprss2 propre aux souris », ACE2 et TMPRSS2 étant les « deux protéines clés dans les cellules humaines qui sont impliquées dans l’entrée du virus », « d’après les données déjà disponibles ». Et « les animaux ne deviendront sensibles au CoV-2 du SRAS qu’après activation dans les conditions d’un laboratoire virologique ».

 

Les chercheurs ont publié leur procédure dans la revue Research Results and Pharmacology[1] et attendent « les premiers résultats dès juin 2020 ».

 

 

Pour aller plus loin :

Course au vaccin contre le Covid-19 : et l’éthique ?

Des souris « humanisées » pour trouver un vaccin contre le Covid-19 ?

Vaccin contre le COVID-19 : éviter tout lien avec l’avortement ?



[1] Vladislav O. Soldatov et al, On the way from SARS-CoV-sensitive mice to murine COVID-19 model, Research Results in Pharmacology (2020). DOI: 10.3897/rrpharmacology.6.53633

 

<p>Medical Xpress, Pensoft Publishers (04/05/2020)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres