Coronavirus : une clinique néerlandaise dédiée à l’euthanasie ferme ses portes

Publié le : 23 mars 2020

Aux Pays-Bas, « la seule clinique spécialisée dans l’euthanasie », the Euthanasia Expertise Center, anciennement Clinique de fin de vie (Levenseindekliniek), a fermé ses portes à cause de la pandémie de coronavirus. « Dans l’intérêt de la santé publique, de nos patients, de leurs proches et des employés du centre d’expertise », indique le site internet de la clinique.

 

Ainsi, l’euthanasie « n’étant pas une priorité absolue », « aucun nouveau patient ne sera admis ». En revanche, « si une euthanasie a déjà été organisée, elle aura lieu, à condition que le groupe de participants soit limité à ceux qui sont absolument nécessaires ».

 

Cet établissement situé à La Haye pratique l’euthanasie pour des « patients dont le médecin généraliste refuse d[e l]’autoriser ». Il emploie des médecins et des infirmières ambulatoires qui travaillent également ailleurs.

 

La centre restera fermé « jusqu’au 6 avril ».

 

 

Pour aller plus loin :

Pays-Bas : consulté pour une demande d’euthanasie, un médecin guérit un malade psychiatrique

Euthanasie aux Pays-Bas : une augmentation de 15% de demandes adressées à la Clinique de fin de vie de la Haye

Euthanasie sans consentement d’une patiente aux Pays-Bas : le médecin ne sera pas poursuivi

Baisse du nombre d’euthanasies aux Pays-Bas : des médecins « de plus en plus méfiants »

<p>BioEdge, Michael Cook (21/03/2020)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres