Collectif des parents contre l’Handiphobie

Publié le 4 Déc, 2000

Cent familles ayant des enfants handicapés, ont assigné l’Etat pour faute lourde du service public de la justice, après l’arrêt de la Cour de cassation du 17 novembre concernant Nicolas Perruche. « Indemniser une vie handicapée, c’est reconnaître qu’elle constitue un préjudice et donc que dans certains cas la mort vaut mieux qu’une vie handicapée » a confié un des parents du Collectif. «Cette décision on l’a vécue comme un regard violent porté sur notre enfant, une agression très forte», confie Xavier Mirabel, porte parole du collectif et père d’une petite fille trisomique. « Cet arrêt de principe traite la vie handicapée comme une vie au rabais, une humanité atténuée ». Par ailleurs le Collectif a déposé auprès de tous les parlementaires le texte d’une proposition de loi visant à compléter le Code civil en ces termes : « la vie constitue le bien essentiel de tout être humain, nul n’est recevable à demander une indemnisation du fait de sa naissance. »

La Croix 1/12/2000, Libération 2-3/12/2000, Le Monde 3-4/12/2000

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres