Clonage : négation de l’éternité

Publié le : 15 janvier 2003

Le journal La Croix revient sur la question du clonage en rappelant que l’homme est créature, membre des créatures et responsable du développement de ses potentialités. Le problème est "d’utiliser une de ses co-créatures comme moyen de parvenir à des fins qu’on aurait soi-même définies : c’est celui de rompre ainsi la solidarité inter créatures"
Beaucoup d’auteurs de science-fiction ont évoqué le principe de l’immortalité mais ils sont arrivés au constat que seule une minorité pourrait en profiter.
Au regard de l’Evangile il nous faut constater que Jésus a accepté la mort. La résurrection est la victoire sur la mort contrairement au clonage. Celui-ci n’est pas la réponse à notre désir de vivre. La vie éternelle ne peut se faire sans le passage par la croix.

La Croix (Gérard Naud) 15/01/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres