Choisir le sexe de son enfant

Publié le 11 Mai, 2005

D‘après une étude du Dr Tarun Jain de l’Université de l’Illinois de Chicago parue dans le journal Fertility and Sterility de mars 2005, un nombre significatif de femmes traitées pour infertilité choisiraient le sexe de leur enfant si cela n’entraînait aucun frais.

Deux techniques sont actuellement disponibles en théorie : la séparation des spermatozoïdes ou le diagnostic préimplantatoire. Le recours à ces pratiques est réservé pour l’instant aux familles qui présentent des risques de maladies génétiques liées au sexe.

Le Collège américain des gynécologues obstétriciens et la Fédération internationale des gynécologues sont opposés à la sélection des sexes pour des raisons non médicales. En revanche, la société américaine de la reproduction estime que cette technique est acceptable pour une famille qui souhaite avoir un enfant du sexe différent de celui qu’elles ont déjà.
 

Medicms.be 10/05/05

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

69_espagne
/ Fin de vie

Euthanasie : trois ans après la légalisation, un premier bilan sur la loi espagnole

En mars 2021, l’Espagne est devenue le 4ème pays européen à légaliser l’euthanasie et le suicide assisté. Entre 2021 et ...
Affaire Palmade : le procureur ne retient pas l’« homicide involontaire » du fœtus

Affaire Palmade : le procureur ne retient pas l’« homicide involontaire » du fœtus

Le 27 mai, le procureur de la République a annoncé le renvoi de Pierre Palmade devant le tribunal correctionnel pour ...
18_fin_de_vie
/ Fin de vie

Afrique, Australie : un manque global de soins palliatifs

En Australie, 62% des patients qui en auraient besoin ne bénéficient pas de soins palliatifs. En Afrique la situation est ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres