Chine : remous sur la politique de planification des naissances

Publié le 23 Mai, 2007

Plus de 50 000 paysans dans le sud de la Chine (Guangxi) ont manifesté les 18 et 19 mai, contre les fortes amendes et les avortements infligés par la politique de contrôle des naissances de l’Etat. Dernièrement, des démographes chinois ont constaté que de riches citadins n’hésitaient plus à payer des amendes afin d’avoir un enfant en plus (cf Synthèse du 10/05/07).

Depuis 1979, les Chinois des villes ne peuvent pas avoir plus d’un enfant ; les paysans sont autorisés à en avoir deux, si leur premier bébé est de sexe féminin. S’ils ont eu "trop d’enfants", les paysans chinois doivent payer des amendes pouvant aller de 6 000 à 60 000 yuans (600 à 6000 euros). "Si les paysans n’ont pas d’argent, ils leur prennent des biens de valeur ou bien ils les détruisent".

La planification  des naissance aurait empêché de naître 400 millions de chinois. Les autorités chinoises prévoient un pic de population de 1,5 milliard d’habitants en 2033 aussi le gouvernement maintient-il sa politique draconienne de planification des naissances : politique de l’enfant unique, avortements forcés, etc. Pour être admises dans les écoles, on oblige les jeunes étudiantes chinoises à se soumettre à un test de grossesse et à avorter, si nécessaire.

 Cette planification des naissances n’est pas sans entraîner de profonds et graves déséquilibres : sélection en fonction du sexe de l’enfant, déséquilibre entre le nombre de garçons et de filles, système de retraite, exode rural (cf. Synthèse du 18/01/07).

Le Monde (Bruno Philip) 23/05/07 – La Croix (Dorian Malovic) 23/05/07 – Lifenews.com (Steven Ertelt) 21/05/07- News.com.au 18/05/07 – Infoniac.com 18/05/07

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres