Budget réduit pour le programme de planification familiale de l’ONU

Publié le 30 Avr, 2021

Le Royaume-Uni réduit son financement du Fond des Nations Unies pour la Population (FNUAP) car son budget ont été « mis à mal par la pandémie ». L’agence onusienne, « chargée des questions de santé sexuelle et reproductive » s’insurge contre cette importante baisse de revenus. Elle finance notamment contraception et avortements dans le monde.

Boris Johnson a en effet « décidé de réduire en 2021 l’aide au développement de 0,7% à 0,5% de la richesse nationale ». Elle passe « d’environ 15 milliards de livres » avant la crise « à 10 milliards de livres » en 2021. La contribution à UNFPA Supplies, le programme de planification familiale du FNUAP, perdra 85 % de son financement britannique, ce qui signifie « que la contribution de 154 millions de livres (177 millions d’euros) attendue pour 2021 sera désormais réduite à environ 23 millions de livres ». L’agence estime que cela impactera « 14,6 millions de grossesses non désirées et 4,3 millions d’avortements »  à travers le monde.

 

Sources : AFP (29/04/2021) – Photo : Pixabay\DR

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres