Budget réduit pour le programme de planification familiale de l’ONU

Publié le 30 Avr, 2021

Le Royaume-Uni réduit son financement du Fond des Nations Unies pour la Population (FNUAP) car son budget ont été « mis à mal par la pandémie ». L’agence onusienne, « chargée des questions de santé sexuelle et reproductive » s’insurge contre cette importante baisse de revenus. Elle finance notamment contraception et avortements dans le monde.

Boris Johnson a en effet « décidé de réduire en 2021 l’aide au développement de 0,7% à 0,5% de la richesse nationale ». Elle passe « d’environ 15 milliards de livres » avant la crise « à 10 milliards de livres » en 2021. La contribution à UNFPA Supplies, le programme de planification familiale du FNUAP, perdra 85 % de son financement britannique, ce qui signifie « que la contribution de 154 millions de livres (177 millions d’euros) attendue pour 2021 sera désormais réduite à environ 23 millions de livres ». L’agence estime que cela impactera « 14,6 millions de grossesses non désirées et 4,3 millions d’avortements »  à travers le monde.

 

Sources : AFP (29/04/2021) – Photo : Pixabay\DR

Partager cette article

Synthèses de presse

CRISPR : premières injections chez des adultes dans le cadre d’un essai clinique

CRISPR : premières injections chez des adultes dans le cadre d’un essai clinique

Editas Medicine mène un essai clinique sur des patients atteints d’amaurose congénitale de Leber, dans l’espoir de leur rendre la ...
Son bébé naît vivant après un avortement, elle regrette son choix

Son bébé naît vivant après un avortement, elle regrette son choix

Le petit Keyo Blue, atteint de trisomie 18, a vécu pendant 10 heures après une interruption médicale de grossesse ...
Lille: il reçoit un cœur humain après avoir vécu avec un cœur artificiel

Lille: il reçoit un cœur humain après avoir vécu avec un cœur artificiel

Dans le cadre d'un essai clinique Jérémy Hage a a reçu cœur artificiel, retiré au profit d'un greffon naturel au ...