Axel Kahn :  »l’irresponsabilité scientifique » du clonage

Publié le : 4 février 2003

Dans une interview au journal belge, Le Soir, le généticien Axel Kahn, redit son opposition à toute forme de clonage, reproductif et thérapeutique, et sa position en faveur de la recherche sur les embryons surnuméraires. 

Il déplore qu’en Belgique il y ait un courant de pensée "utilitariste" qui légitime l’utilisation du clonage comme réponse à la douleur.

Quant à la décision de l’Université Catholique de Louvain (l’UCL) d’autoriser le clonage thérapeutique, Axel Kahn considère que "c’est faire preuve d’une totale irresponsabilité scientifique". Il dit ne pas avoir "compris le manque de lucidité de l’UCL. Il y a une hypocrisie choquante à mettre en avant l’espoir thérapeutique en réalité illusoire". Il estime que l’UCL, université catholique, aurait pu être sensible au fait que créer un embryon pour le détruire, c’est participer à la "réification" de l’embryon.

Il rappelle qu’on ne peut légiférer sur tout car cela impliquerait que ce qui n’est pas prévu par la loi est permis. Or, la loi "doit indiquer la direction, dire qui doit être protégé et définir les valeurs qui doivent être respectées". 

Le Soir 03/02/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres