Autorisation d’un prélèvement de sperme posthume en Israël

Publié le 29 Nov, 2016

Après une longue bataille juridique, un couple de cinquantenaires israéliens a obtenu l’autorisation de procéder à un prélèvement de sperme posthume sur leur fils décédé dans un accident de voiture à l’âge de 25 ans. Ils voulaient ainsi lui « offrir » une descendance, car lui-même souhaitait « fonder une famille» (cf. Prélèvement de sperme posthume : la justice israélienne doit trancher). Au-delà du prélèvement de sperme posthume, la justice permet au couple d’élever l’enfant, qui sera conçu grâce au sperme du défunt fils et d’ovocytes achetés (cf. Prélever des ovocytes pour une “maternité posthume” ?).

Forward (Daniel J.Solomon) 29/11/2016

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres