Au Canada, nouvel assouplissement des conditions d’accès à l’aide médicale à mourir

Publié le 18 Mar, 2021

Le Sénat canadien a voté hier le projet de loi élargissant les conditions d’accès à l’aide médicale à mourir. Tout patient « souffrant d’une maladie grave » pourra désormais la demander, être en phase terminale ne sera plus une condition nécessaire. Le second élargissement s’applique aux personnes souffrant de maladies mentales telles que la démence. Elles pourront « demander une aide médicale à mourir à l’avance, en vue du moment où leur état se sera trop dégradé pour pouvoir consentir à un tel acte médical ».

Parmi les sénateurs, 60 ont voté en faveur du projet de loi, 25 ont voté contre, et 5 se sont abstenus.

Cette loi est une réponse au jugement Truchon, rendu en septembre 2019 par la Cour du Québec, exigeant un élargissement des critères d’éligibilité à l’aide médicale à mourir. La Cour avait indiqué une date avant laquelle la réforme devait être effectuée. Cette date butoir a été repoussée à quatre reprises, « la dernière fois en février dernier jusqu’au 26 mars ».

 

Source : Le Journal de Montréal (17/03/2021) – Photo : Pixabay\DR

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres