Appel de l’Agence Européenne des Adoptés : “Nous devons abolir la GPA. La société entière doit se mobiliser”

Publié le 8 Juil, 2015

Suite à la décision de la Cour de Cassation validant la transcription à l’état civil d’enfants nés par GPA à l’étranger (cf. Génèthique du 3 juillet 2015), Anne-Claude Venot, présidente de l’Agence Européenne des Adoptés, réagit : « Ce n’est pas une bonne nouvelle, c’est même inacceptable ».

 

Elle décrypte les arguments avancés par les promoteurs de la GPA : « Chacun invoque la notion d’intérêt supérieur de l’enfant, mais sa première souffrance c’est d’avoir été commandé, fabriqué, trié et livré pour le besoin de personnes en mal d’enfants ». Plus profondément, « on racontera à l’enfant qu’il a été voulu par amour, personne ne lui dira qu’il a été abandonné volontairement. Il ne saura donc pas faire le lien avec le mal-être qu’il éprouvera tôt ou tard, et c’est une grande différence avec l’enfant adopté ». En effet, la confusion est entretenue, et « l’adoption est devenu le ‘fourre-tout’ de la filiation ». Anne-Claude Venot craint que nous n’allions « vers la multiparentalité ».  

 

Son appel est ferme : « On peut et on doit abolir la GPA (…) Il s’agit de la traite d’enfants. La société entière doit se mobiliser ». A commencer par le gouvernement, qui « doit sanctionner la promotion de sociétés de mères porteuses sur le sol français ».

 

Famille Chrétienne (09/07/2015)

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines
/ PMA-GPA

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines

Juristes pour l’enfance demande un décret ordonnant la destruction des stocks de gamètes recueillis avant la loi de bioéthique de ...
Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »
/ Fin de vie

Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »

Le Dr Pascale Favre analyse le « modèle » belge régulièrement mis en avant dans le débat sur la fin ...
Canada : un projet de loi pour retarder d'un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales
/ Fin de vie

Canada : un projet de loi pour retarder d’un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales

Jeudi, le ministre de la Justice a déposé un projet de loi visant à retarder d'un an l’élargissement de l'"aide ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres