1,2 million de petites filles avortées chaque année dans le monde

Publié le 1 Juil, 2020

Un rapport de l’ONU sur L’état de la population mondiale 2020, publié mardi, indique que la préférence pour les fils et la sélection en fonction du sexe sont à l’origine d’un déficit de naissances de plus de 142 millions de filles dans le monde, dont 46 millions de filles en Inde.

 

En Inde, chaque année entre 2013 et 2017, environ 460 000 filles ne sont pas nées en raison d’une sélection en fonction du sexe. La Chine (50 %) et l’Inde (40 %) représentent ensemble environ 90 % des 1,2 million de filles perdues chaque année en raison du fœticide féminin.

 

Dans le monde, une fille sur cinq est mariée avant l’âge de 18 ans. Les trois pratiques préjudiciables les plus répandues sont le mariage des enfants, la préférence pour les fils et la sélection en fonction du sexe, et les mutilations génitales féminines.

Hindustan Times, Sanchita Sharma (30/06/2020)

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres