DPN : ”l’eugénisme est pathétique”

Publié le 19 Jan, 2007

Des gynécologues québéquois souhaitent généraliser l’accès au dépistage prénatal (DPN).

Michelle Moreau, étudiante au baccalauréat en pratique sage-femme, rappelle que l’amniocentèse, qui consiste à prélever du liquide amniotique, n’est pas un geste banal et doit donc rester exceptionnelle. Isabelle Brabant, sage-femme renommée, souligne que l’amniocentèse ne garantit pas un enfant parfait puisqu’elle ne décèle pas la majorité des anomalies génétiques, exception faite de la trisomie 21 et que, par ailleurs, l’amniocentèse aboutit à une fausse-couche dans 0.5 à 1% des cas. "Sommes-nous prêts à sacrifier force innocents en parfaite santé pour le "bénéfice" d’éliminer quelques êtres différents et non moins parfaits que nous ?", s’interroge Michelle Moreau. "Nous avons condamné le nazisme et ses crimes de guerre, mais nous sommes en train de faire pire. L’eugénisme caché sous la bonne intention de vouloir donner aux parents l’option de ne pas garder un enfant considéré anormal est pathétique", ajoute-telle.

David Roy, chercheur en éthique, s’inquiète aussi de cette idéologie "dangereuse" et liberticide selon laquelle notre société n’aurait pas de place pour les personnes handicapées.

LCN 13/01/07 – cyberpresse.ca 13/01/07

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...
Tennessee : « Il n'existe pas de droit fondamental à un certificat de naissance mentionnant l'identité de genre au lieu du sexe biologique »
/ Genre

Tennessee : « Il n’existe pas de droit fondamental à un certificat de naissance mentionnant l’identité de genre au lieu du sexe biologique »

Une cour d'appel a statué que le Tennessee ne pratiquait pas de discrimination en n'en autorisant pas à modifier la ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres