Annoncer la maladie, la mort

Publié le : 13 mai 2004

Le Pr Marie-Jo Thiel, professeur d’éthique et de théologie morale, mène une réflexion sur l’annonce de la maladie et de la mort faite par le médecin à son patient.

Partant du constat qu’une " information médicale peut prendre la forme d’un tremblement de terre ", elle explique que la seule connaissance scientifique ne suffit pas pour de telles annonces et qu’elle doit être accompagnée d’autres ressources (communication humaine, ressources spirituelles).
L’annonce de la maladie, de la mort est " à double tranchant ". C’est un " acte médical ", " un acte de parole qui peut donner la vie, susciter de la vigueur malgré tous les aléas de l’existence; il peut aussi être un glaive qui blesse, écorche, voire assassine ".

Un colloque s’est tenu à l’Université Marc Bloch de Strasbourg sur le thème " annonce de la maladie, du handicap et de la mort " dirigé par le Pr Marie-Jo Thiel, directeur du groupe " Bioéthique et société ". Consultez sur Internet : http://www-umb.u-strasbg.fr/annonce-maladie.html

La Croix (Pr Marie-Jo Thiel) 13/05/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres