Violée pour avoir refusé de pratiquer des avortements

Publié le 8 Mar, 2006

Au  Pakistan, une infirmière de 26 ans a été violée par trois hommes de son village parce qu’elle avait refusé pendant 6 mois de pratiquer des avortements sur deux femmes enceintes. 

Ce n’est pas la première fois qu’une telle pression est utilisée contre des infirmières mais ce cas est le premier a avoir été rendu public, la législation n’étant pas du tout favorable aux victimes de viol.

Rappelons que le Pakistan est sous forte pression de l’ONU pour "contrôler" sa population : l’ONU a menacé en 2000 de priver ce pays d’une importante somme allouée à l’aide médicale s’il n’acceptait pas 35 millions de dollars supplémentaires pour financer contraception et avortements.

Présent (Jeanne Smits) 04/03/06

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres