Vincent Lambert, transféré à Paris pour examens

Publié le : 8 avril 2014

 Le 14 février dernier, le Conseil d’Etat avait ordonné une nouvelle expertise sur le cas de Vincent Lambert et, dans la foulée, avait désigné les trois experts à qui il confiait cette mission (Cf. Synthèse Gènéthique du 27 février 2014). Vincent Lambert a été transféré lundi dernier à Paris, à l’hôpital de la Piété-Salpêtrière, où il subira des examens. Il devrait passer la semaine à Paris et rentrer au CHU de Reims vendredi prochain.

Ce transfert a été justifié par le fait que l’hôpital de la Piété-Salpêtrière serait un établissement mieux équipé d’un « point de vue matériel » pour mener à bien les expertises jugées nécessaires. Par ailleurs, il est réputé pour ses « compétences en neurologie ». Enfin, le Pr. Lionel Naccache, un des trois experts nommés, y est en poste dans cette même discipline.

Le transfert a un coût de 15.000€ qui seront payés par l’Etat car il résulte d’une décision de justice et que le CHU de Reims « n’entendait pas prendre ces frais en charge ». De même pour les frais de déplacement et d’expertise des trois professeurs nommés par le Conseil d’Etat. Pour rappel, les trois experts rendront leur avis commun « d’ici fin avril » et sera suivi d’une procédure contradictoire entre les parties prévue en mai (Cf. Synthèse Gènéthique du 26 mars 2014). Le Conseil d’Etat se prononcera définitivement fin juin, après avoir pris connaissance des observations écrites de Jean Leonetti, père de la loi sur la fin de vie, ainsi que de l’Académie nationale de médecine, le Comité consultatif national d’éthique et le Conseil national de l’ordre des médecins.

<p>Le Figaro (Delphine de Mallevoüe) 08/04/2014 – Europe1 (Marc-Antoine Bindler et Arthur Helmbacher) 08/04/2014 </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres